Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 août 2009 7 09 /08 /août /2009 14:50

 scène de Johnny en 2009 pour sa dernière tournée ( Tour 66 )
stade de France ( tour66 )



Quel magnifique concert que Johnny nous a donner. Et maintenant ça ne peut pas finir.

Mon dieu que ce stade est magnifique. On se sent tout petit dedans, il est distingue le fameux aigle, mais l'ensemble fait échafaudage ce qui est le cas pour toutes les scènes quand elles ne sont pas en action.
Johnny a l'air en super forme le fond de la scène représente un énorme écran sur lequel passe dessins animations, photos sur ce titre plusieurs images de Johnny a différents moment de sa carrière sont projeté.
La foule est en folie il à l'air en super forme. Petit speech au public et il sur je veux te graver dans ma vie
La scène n'est peut être pas aussi grand qu'en 98 mais l'éclairage et les jeux de vidéos sont géniaux. Le groupe assure un max. Beaucoup de titres issu des années 60 et 70 quelque' uns plu interpréter sur scène depuis des lustres. Joue pas de Rock an roll, Dégage (forte penser a quelqu'un). Puis viens Diego de Michel Berger superbe interprétation poignant. Puis on enchaine sur excuse moi partenaire, chanson très rarement interprété sur scène. Il a la pèche Johnny. Beaucoup plu en forme que sur le précédent spectacle que j'ai vu. On continue sur Ca peut changer le monde dédié a Laetitia et a son rôle d'ambassadrice de l'Unesco. D'ailleurs son image et celle de petits enfants africains sont projetées sur la scène. Puis on passe a deux grands classiques Que je t'aime et Gabrielle. Repris par le stade avec la même ferveur à chaque fois. J'adore les arrangements sur ces deux titres et sur l'ensemble du spectacle. Ils sont réalisés par Philippe Uniski déjà à la commande du dernier album. Il est arrivé tout en gardant un son moderne et rock à ne pas détruire les chansons et a respecter les arrangements d'origine tout en les mélangeant avec ces arrangements à lui. Par exemple pour que je t'aime et surtout pour Gabrielle les intro des chansons reprenne quasiment celle du disque d'époque. Pour moi Gabrielle est la meilleure version que j'ai entendu, elle déchaine toujours les foules avec les deux poings enchainé au dessus de la tète. La première partie du show s'achève avec Unchained melody version en français‑Anglais, sans Joss Stone snif mais avec sa Choriste Amy Keys. La première partie ss'achéve Johnny sort de la scène et il laisse place a ces musiciens. Qui vont jouer un classique du Rock US le célèbre Born to be wild. On reprend allumer le feu déluge de feu d'artifices et de flammes sur scène et surprise David Hallyday est a la batterie. Fin de la chanson il rend hommage à son père et ils vont interpréter un émouvant duo sur Sang pour sang.
Suit le superbe Requiem pour un fou. On arrive sur la partie unplugedd avec la petite scène qui se déplace au milieu du stade il attaque par le pénitencier. Une fois au milieu du stade il réclame de la lumière pour mieux voir « nos amis ». Pour ceux medley des titres rock and roll pur veine. Il commence par la fille de l'été dernier non entendu depuis longtemps, puis avec blues suede shoes, puis hommage a Elvis avec That 's all right mama, là aussi les arrangements sint superbe. Au milieu du stade on est déchainer on dance, on enchaine encore par deux rareté la terre promise, plu interprété depuis 79 (hormis une fois a Vegas en 96) I got a woman reprise de Ray Charles qu'Elvis interprété souvent en concert et que Johnny avait enregistré en 62 (sur Johnny sings American rockin hits) plu interprété depuis 1981.

La partie se fini par Quelque chose de Tenessee avec un vibrant homage a Michel Berger Johnny emu. Le public est au ange. Retour sur la grande scéne, medley blues eclairage psychedelique les tubes de 66 et 67 les coups, Noir c'est noir, je suis seul, aussi dur que du bois, jusqu'à minuit. Et ensuite le très beau derrière l'amour je pense a ma chérie petite larme. On revient au Rock et la deuxième surprise de la soirée Sylvie Vartan est là pour le bon temps du rock and roll. Le couple des mythique des années 60 de nouveau réunit

Un duo un peu raté peut être du au trac de Sylvie puis son micro ne marchait pas au début. Puis son hymne toute la musique que j'aime.

Johnny chante ensuite l'envie le classique de Goldman.

Johnny sort de scène on lui cri de revenir Johnny johnny. Il reveint emu il parle quelques mots puis se met a pleurer il est vraiment touché. Il nous chante ça ne finira jamais Puis la show se fini par et maintenant de gilbert Becaud Johnny s'en va silencieux et nous de lui crier ne t'arrete pas tu ne peux pas.

Tour 66 M'arrêter là avec vous Qui devrait se terminer début 2010
Repost 0
9 août 2009 7 09 /08 /août /2009 14:48

Les citations de Johnny Hallyday
Les citations de Johnny Hallyday

«Ce qui rend heureux, c'est d'être heureux.»
[ Johnny Hallyday ]

«C'est Jésus-Christ, le premier héros de ma jeunesse. Il arrivait à attirer les foules !»
[ Johnny Hallyday ]

«Ma devise est : exister, c'est insister !»
[ Johnny Hallyday ]

«Je me méfie des gens trop heureux : ils doivent avoir des choses à cacher.»
[ Johnny Hallyday ]

«Je suis souvent seul dans la vie, mais sur scène jamais... Ma drogue à moi, c'est le public.»
[ Johnny Hallyday ]


Repost 0
Published by FAN-JOHNNY-HALLYDAY - dans Les citations de Johnny Hallyday
commenter cet article
9 août 2009 7 09 /08 /août /2009 14:47

creation-photos-de-johnny-par-JHroute66-copie-4.jpg



Johnny Hallyday L'idole et sa passion

Repost 0
9 août 2009 7 09 /08 /août /2009 14:45

Filmographie banniere Johnny Hallyday photos montage de JH


JOHNNY HALLYDAY " LES FILMS "


Pour voir le détail concernant un film , Titres :

-(1955) Les Diaboliques de Henri-Georges Clouzot , avec Simone Signoret, Véra Clouzot, Paul Meurisse et Charles Vanel
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-(1961) Dossier 1413 de Alfred Rode , avec Dora Doll, Henri Vilbert, Jacques Dumesnil...
Les Parisiennes de Michel Boisrond , avec Catherine Deneuve, Dominique Zardi
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-(1961) D'où viens-tu Johnny ? de Noël Howard (1963), avec Pierre Barouh, Fernand Sardou, Jean-Jacques Debout, Henri Vilbert
          
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-(1964) Cherchez l'idole de Michel Boisrond, avec Charles Aznavour, Dany Saval, Mylène Demongeot…
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-(1967) À tout casser de John Berry , avec Eddie Constantine, Catherine Allégret et Michel Serrault
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-(1968) Les Poneyttes de Joël Le Moigne , avec Daniel Ceccaldi, Sylvie Vartan, Nicole Calfan... (film resté inédit)
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-(1969) Le Spécialiste de Sergio Corbucci , avec Sylvie Fennec et Françoise Fabian
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-(1970) Cinq plus Un (Five plus one) de Guy Job . Concert de Hallyday au Palais des Sports en 69 et des Rolling Stones.
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-(1970) Point de chute de Robert Hossein , avec Robert Hossein et Pascale Rivault
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-(1972) J'ai tout donné de François Reichenbach , avec Sylvie Vartan
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-(1972) L'aventure c'est l'aventure, de Claude Lelouch , avec Lino Ventura, Jacques Brel, Charles Denner, Charles Gérard, Aldo Maccione, Nicole Courcel et Juan Luis Buñuel
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-(1972) Malpertuis, de Harry Kümel , (très brève apparition en matelot en tant que figurant)
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-(1975) Visa de censure de Pierre Clémenti , avec Valérie Lagrange, Jean-Pierre Kalfon...
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-(1977) L'Animal de Claude Zidi , avec Jean-Paul Belmondo et Raquel Welch
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-(1980) Le jour se lève et les conneries commencent de Claude Mulot 
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-(1984) Détective de Jean-Luc Godard , avec Claude Brasseur et Nathalie Baye
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-(1985) Conseil de famille de Costa-Gavras , avec Fanny Ardant, Fabrice Luchini et Guy Marchand
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-(1987) Terminus de Pierre-William Glenn , avec Karen Allen et Julie Glenn
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-(1989) Le Gang des limousines de Hervé Palud 
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-(1990) Le Triangle de fer d'Eric Weston 
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-(1991) La Gamine d'Hervé Palud , avec Jean-François Stévenin et Maïwenn Le Besco
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-(1998) Paparazzi de Alain Berbérian , avec Patrick Timsit, Vincent Lindon, Catherine Frot…
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-(1999) Pourquoi pas moi ? de Stéphane Giusti , avec Amira Casar, Julie Gayet, Bruno Putzulu, Marie-France Pisier
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-(2000) Love Me de Laëtitia Masson , avec Sandrine Kiberlain, Jean-François Stévenin
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-(2002) Mishka de Jean-François Stévenin , avec Jean Paul Roussillon, Jean-François Stévenin, Rona Hartner
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-(2002) L'Homme du train de Patrice Leconte , avec Jean Rochefort - Prix Jean Gabin
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-(2003) Wanted de Brad Mirman , avec Gérard Depardieu, Renaud et Richard Bohringer
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-(2004) Les Rivières pourpres 2 de Olivier Dahan , avec Jean Reno
 
----------------------------------------------------------------------------------
-(2004) Commissaire Moulin épisode "Kidnapping" de Yves Rénier, avec Yves Rénier, Jean-François Stévenin, Bernard Rosselli - Série TV
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-(2005) Quartier V.I.P. de Laurent Firode , avec Jean-Claude Brialy, Pascal Légitimus, François Berléand
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-(2006) Jean-Philippe de Laurent Tuel  avec Fabrice Luchini
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-(2009) La panthère rose 2 de Harald Zwart , avec Steve Martin, Jean Reno, Emily Mortimer
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-(2009) Vengeance de Johnnie To 
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Repost 0
9 août 2009 7 09 /08 /août /2009 14:10
Biographie &  Chronologie
Enfance :

8dz2k8ys.jpg
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Signe zodiaque (Gémeaux):
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Johnny Hallyday, de son vrai nom Jean-Philippe Léo Smet, est né le 15 juin 1943 à Paris. Ses parents, Huguette Clerc (1920-2007) et Léon Smet (1908 - 1989 ), Son père reconnaît l'enfant, mais cette reconnaissance est jugée non valable, car il est toujours marié à une autre femme et il n'a divorcé que plus tard. Il aura deux demi-frères.
se séparent en 1944 et Johnny part vivre chez une de ses tantes, ancienne actrice de cinéma muet, qui mène une vie itinérante avec ses deux filles danseuses. Johnny suit l'école par correspondance, mais ce qu'il apprend et le passionne le plus reste le spectacle : danse, guitare, chant, petits films publicitaires.
Quelques mois après sa naissance et la séparation de ses parents, Johnny Hallyday,
de son vrai nom Jean-Philippe Smet, part vivre chez sa tante paternelle Hélène Mar.
Dès l'âge de 11 ans,
Jean-Philippe occupe la scène pendant les changements de costume du duo « Les Halliday's » composé de ses cousines Menen et Desta (filles d'Hélène) et du mari de Desta, l'artiste américain Lee Halliday
Cette dernière est une ancienne danseuse et actrice de cinéma qui va lui faire découvrir le monde du spectacle. Jean-Philippe est donc un enfant de la balle qui prend des cours de danse et de guitare, puis se voit confier quelques petits rôles dans des spots publicitaires.
Dans le 9e arrondissement de Paris où la famille s'est installée en 1957, le jeune adolescent devient l'ami de deux autres futurs chanteurs, Jacques Dutronc et Eddy Mitchell. C'est à cette époque qu'il se découvre une passion pour le rock'n'roll porté par le grand Elvis, interprète du film "Lovin' you". Il va alors s'inspirer et reprendre les chansons du King dans différents lieux de la capitale : la Trinité, le Golf Drouot, l'Orée du Bois, le Robinson-Moulin-Rouge.. c'est une véritable révélation. Pour l'adolescent , le doute n'est pas permis "il sera chanteur de Rock" !
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Débuts : 

Dès lors, il fréquente ce qui deviendra le lieu culte du rock français : le Golf Drouot, d'Henri Leproux où, s'inspirant de ses idoles et surtout d'Elvis Presley il fait des reprises et adaptations françaises du répertoire américain. C'est là qu'il retrouve d'autres copains, futurs confrères et concurrents : Long Chris, Dany Logan, Jacques Dutronc, Eddy Mitchell...
Il passe en attraction, pendant près d'un an, au Dancing du Moulin Rouge en compagnie de Philippe Duval, son premier guitariste.

Photo-Johnny-Hallyday-en-1959-par-JHroute66-n2.jpg
Ces diverses expériences lui permettent fin 1959 de faire une apparition à l'émission de radio Paris Cocktail et de se faire remarquer par le directeur artistique de Vogue,
Jacques Wolfsohn. Ce dernier lui offre son premier 45 tours le 14 mars 1960 sous le nom de Johnny Hallyday (emprunté au mari de sa cousine) et qui comprend les deux titres "Laisse les filles" et "T'aimer follement". Mais c'est son deuxième disque "Souvenirs, souvenirs" sorti trois mois plus tard, qui marque le véritable début de sa carrière.
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Les années 1961-1975 :
- L'idole des jeunes
Johnny commence alors à se produire sur scène. S'il semble au début timide, notamment lors de sa première télévision à L'Ecole des vedettes où il est parrainé par Line Renaud, le jeune homme de 17 ans parvient peu à peu à affirmer son âme de rocker en première partie de Raymond Devos à l'Alhambra, puis lors du premier festival rock organisé au Palais des Sports en 1961.
Photo-Johnny-Hallyday-en-1961-par-JHroute66-n-4.jpg
Cette même année 1961, Johnny quitte Vogue pour Phillips. C'est un nouveau départ. Avec Johnny Stark comme manager, il apprend à travailler sa voix et s'entoure des meilleurs musiciens. Il réveille la jeunesse française avec "Viens danser le twist", son premier disque d'or qui l'amène jusque sur les planches de l'Olympia, qu'il occupe pendant près d'un mois à l'automne.
Puis les succès vont se succéder, à commencer par "Retiens la nuit", qu'il chante dans le film "Les Parisiennes". Après le triomphe de "Pas cette chanson", "L'idole des jeunes", "Elle est terrible" et "Da doo ron ron", il revient sur le grand écran en 1963 dans "D'où viens-tu Johnny ?". C'est sur le tournage du film qu'il rencontre la chanteuse Sylvie Vartan, avec qui il formera le couple phare de la génération "Salut les Copains !". L'année suivante, Johnny part faire son service militaire en Allemagne.

Photo Johnny et Sylvie par JHroute66 n 5
 
Mariage avec Sylvie vartan Le 12 avril 1965, à l'église de Loconville de leurs Unions un  Fils  " David "
à son retour en avril vient renforcer son image de modèle pour la jeunesse française. Il part enregistrer "Pour moi la vie va commencer" à Nashville, la capitale américaine du country. Pourtant, le chanteur a du mal à gérer l'ampleur de son succès. La chanson "Noir c'est noir, il n'y a plus d'espoir" reflète le mal-être qu'il ressent à l'époque et qui l'amène à faire une tentative de suicide. Le chanteur reprend le dessus avec la naissance de son fils David le 14 août 1966, puis grâce aux nombreuses tournées en Europe, Afrique et Amérique Latine. Les tubes continuent à s'enchaîner au début des années 1970, avec entre autres "Que je t'aime", "Oh ma jolie Sarah" et "Toute la musique que j'aime". En 1975, il part s'installer avec sa famille à Los Angeles, mais son couple bat de l'aile et finit par divorcer cinq ans plus tard.
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
- Le divorce de Johnny Hallyday et Sylvie Vartan 04/11/1980
------------------------------------------------------------------------------------
Les années 1980-2000:

Un nouveau départ

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Photo-Johnny-et-Babeth-par-JHroute66-n-6.jpg
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
- Mariage Johnny Hallyday & Babeth Etienne  (1981-1982)
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les années 1980 sont pour Johnny l'occasion de chanter les textes de nouveaux artistes de la chanson française comme Michel Berger, qui lui écrit en 1985 "Le chanteur abandonné" et "Quelque chose de Tennessee" ; et Jean-Jacques Goldman qui signe
"Je te promets" et "Laura" l'année suivante.
Cette dernière chanson est dédiée à sa fille Laura, née de sa liaison avec l'actrice Nathalie Baye.
Nathalie Baye rencontre Johnny en 1982, lors d'une émission de télévision et très vite, une liaison se noue entre eux. Un an plus tard, Laura voit le jour. L'actrice est une personne importante dans la vie de Johnny qui lui permet de rencontrer d'autres personnes que ses amis rockeurs. Mais cela ne suffira pas, ils se séparent en 1986.
Photo-Johnny-et-Nathalie-Bay-par-JHroute66-n-7-copie-1.jpg
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Johnny Hallyday & Nathalie Baye   (1982-1986)
------------------------------------------------------------------------------------

Johnny Hallyday prouve alors qu'il sait s'approprier tous les styles en passant du rock'n'roll à la chanson romantique de variété. Le chanteur intéresse aussi beaucoup la presse à scandale pour ses nombreuses relations amoureuses, avec de jolies femmes souvent plus jeunes que lui. Ainsi, en 1990, il épouse Adeline Blondieau , la fille de son ami Long Chris, de qui il divorcera quelques années plus tard Mai 1995
Photo-Johnny-et-Leaticia-par-JHroute66-n-8.jpg
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
- Mariage en 1996 avec une jeune mannequin,  Laeticia Boudou.
 
-----------------------------------------------------------------------------------
-Johnny Hallyday & Laeticia enfants adoptés jade et joy
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-Jade  Hallyday  née le  3 Août 2004 née au  Vietnam
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

En attendant, Johnny sort de nombreuses compilations de ses différents succès et ne loupe pas une occasion de fêter un évènement par des concerts gigantesques qui en font une véritable bête de scène. Les fans et les artistes qui viennent le rejoindre sur scène sont de plus en plus nombreux (Obispo, Pagny...). Il s'offre ainsi le Parc des Princes en 1993 pour ses cinquante ans, Bercy en 1995, Las Vegas en 1996, le Stade de France en 1998 et la Tour Eiffel en 2000, pour un concert gratuit réunissant pas moins de 400 000 spectateurs.
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-Joy Hallyday née 27 Juillet 2008 au Vietnam
------------------------------------------------------------------------------------

Bien qu'il ait connu son apogée lors de la période yéyé (les sixties), 
Johnny Hallyday étonne par sa longévité dans la variété française
au regard d'un répertoire somme toute peu original 
en comparaison de ses homologues américains, 
dont il s'inspire régulièrement. Il a cependant su surfer sur les modes, 
personnaliser habilement les reprises américaines et se forger un style singulier.
L'œuvre de Johnny Hallyday est marqué par sa forte présence, 
des mises en scène grandioses et une voix puissante qui en font son image de marque. 
Cela lui vaut, au XXIe siècle,
une reconnaissance quasi unanime qui trouve son prolongement au cinéma, 
où il tente depuis de nombreuses années, non sans en être récompensé, 
de dépasser un succès d'estime chez son seul public. 
En revanche, il a échoué, avec Hamlet Hallyday, dans son unique tentative de créer un opéra rock . 
Sa carrière internationale n'a jamais vraiment décollé et malgré quelques concerts à l'étranger dans les années 60 et 70 ainsi qu'un concert à Las Vegas en 1996, il est quasiment inconnu du grand public en dehors de la France, 
de la Belgique et de la Suisse. 
Il est parfois surnommé à l'étranger La plus grande rock star dont vous n'avez jamais entendu parler . 
En 2006, il s'est exilé en Suisse, à Gstaad, afin d'échapper aux impôts français. 
Cette décision fut vivement critiquée et contraste singulièrement avec sa participation au rassemblement artistique 
des "enfoirés" qui jouait pour les Restos du coeur. 
Il a annoncé son éventuel retour en France suite à l'élection de Nicolas Sarkozy aux élections présidentielle de 2007.
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Johnny fera de nombreux duos : Sylvie Vartan, mais aussi avec la chanteuse anglaise Carmel (1986), Lionel Richie, Lara Fabian, Florent Pagny, Jean-Jacques Goldman et Pascal Obispo (1998), Michel Sardou, Paul Personne, Jean-Louis Aubert, Sonia Lacen, Patrick Bruel et l'humoriste Laurent Gerra, France Gall (2000), Marc Lavoine, Florent Pagny, De Palmas et Jenifer (2003), Isabelle Boulay (2004), ainsi qu'avec les artistes ayant participé comme lui, en 1989, à la tournée des enfoirés, comme Véronique Sanson ou son copain de toujours Eddy Mitchell. À noter aussi des duos pour des émissions de télévision avec des artistes comme Sammy Davis Jr ou Liza Minnelli. En 1996, à Las Vegas, c'est Paul Anka qui le rejoint sur scène pour une interprétation surprise de My Way.
Enfin, il sait attirer des compositeurs et paroliers de renom, multipliant les succès : Michel Mallory (La Musique que j'aime), Philippe Labro (Jésus-Christ est un hippie, Mon Amérique à moi), Long Chris (Je suis né dans la rue), Mort Shuman (Dans un an et un jour), Patrick Bruel (Et puis je sais), Michel Berger (Rock'N Roll attitudes), Jean-Jacques Goldman (album Gang), Pascal Obispo (album Ce que je sais), Zazie (Allumer le feu, La Paix), Catherine Lara (Tous ensemble). En 1991, il choisit pour son album Ça ne change pas un homme de faire appel à des signatures aussi différentes que celles de Art Mengo, les Américains Jon Bon Jovi et Tony Joe White, ainsi qu'à Étienne Roda-Gil, entre autres. En 2000, il renouvelle une expérience similaire pour son album Sang pour sang, entièrement composé par son fils David, avec des paroliers aussi surprenants que Françoise Sagan, Vincent Ravalec ou le chanteur Miossec. Son album de 2002 À la vie à la mort ajoute à cette longue liste les noms de De Palmas, l'écrivain Marie Nimier, Marc Lavoine et Maxime Le Forestier. Il enregistre aussi une nouvelle version du conte Emilie Jolie avec Philippe Chatel en 1997.
Johnny Hallyday, souvent considéré comme une bête de scène, a multiplié les concerts en France et battu des records d'affluence avec par exemple plus d'un million de spectateurs lors des tournées 2000, 2003 et 2006.
De l'Alhambra en 1960 où il fait la première partie du spectacle de l'humoriste Raymond Devos, au Parc des Princes (1993 et 2003), il fera toutes les salles parisiennes : l'Olympia (1961-62, 1964 à 1967, 1973, 2000, 2006), le Palais des sports (1961, 1967, 1969, 1971, 1976 et 1982, 2006), le Pavillon de Paris (pantin) (1979), le Zénith (quatre mois d'affilé en 1984-85, 2006), Bercy (1987, 1990, 1992, 1995, 2003 & 2006), en passant par la petite salle La Cigale (1994, 2006) ainsi que le Stade de France (1998).
------------------------------------------------------------------------------------
En 1997, il est l'un des rares chanteurs à se voir remettre la médaille de Chevalier de la Légion d'Honneur des mains du président Jacques Chirac.
"Sang pour sang" crée l'évènement en 1999 avec des ballades écrites par son fils David. Son succès ne l'empêche pas de participer à des actions de solidarité, aux côtés de Line Renaud et Pascal Obispo dans la lutte contre le sida ("Noël Ensemble" en 2000). En 2002 sort le double album "A la vie à la mort", qui marque son retour dans la chanson après deux années de pause consacrées au cinéma ("Love me" de Laetitia Masson entre autres). Il contient le titre "Marie" et vient amorcer sa tournée des stades organisée l'année suivante pour ses soixante ans, et qui s'achève avec le Parc des Princes.

Après quarante-trois ans de collaboration avec Universal, Johnny décide de quitter sa maison de disques et sort "Ma vérité" en janvier 2006 avant de signer chez Warner. Le 5 avril, il est à l'affiche du film "Jean-Philippe" de Laurent Tuel, dans lequel il incarne son propre rôle aux côtés de Fabrice Luchini. Un avant goût de sa tournée "Flashback Tour 2006", qui sera pour lui l'occasion de repasser dans les principales salles françaises qui ont pu faire son succès pendant ses 46 ans de carrière.

Le retour au blues
En 2007, avec le "Coeur d'un homme", Johnny réalise enfin son rêve, enregistrer un disque aux influences blues. Produit aux Etats-Unis, le disque rencontre un énorme succès auprès du public. Peu de temps après la sortie du disque, Johnny a annoncé que sa tournée en 2009 serait la dernière...
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Les années 2000-2009 : 
2000, Pour ses 40 ans de scènes, Johnny relève un nouveau défi : la Tour Eiffel. Le 10 juin 2000, il chante devant plus de 800 mille spectateurs.
Il a sa statue de cire au Musée Grévin.
2001, Johnny participe à l'album collectif "Ma chanson d'enfance", pour l'occasion il enregistre "Le parapluie" de Georges Brassens.
2002, sortie du double album studio "A la vie, à la mort".
2003, Pour la seconde fois, il chante au Parc des Princes pour quatre représentations.
2004, Il enregistre un duo avec Isabelle Boulay "Tout au bout de nos peines" et avec Charles Aznavour "Sur ma vie".
2005, sortie de l'album "Ma vérité".
2006, Conflit et rupture avec sa maison de disque, Johnny Hallyday signe chez Warner. Il se produit au Palais des Sports de Paris.
2007, Le 2 décembre 2007, il annonce au journal de 20 heures de TF1 que la tournée Tour 66, prévue en 2009, sera sa dernière tournée. Il invoque « J'ai trop le respect du public pour ne pas être trop âgé pour monter sur scène. Je ne voudrais pas devenir pathétique. ». Pour autant il affirme ne pas vouloir renoncer à chanter, ni même à ce produire sur scène.
sortie de l'album "Le cœur d'un homme".
2008, Sortie de l'album "Ça ne finira jamais".
2009, 29 janvier, sortie du CD promo "Ça peut changer le monde".
2009, Tour 66 (Stade de France 2009) avec double CD et Dvd  intituler La Dernière tournée



Repost 0
Published by FAN-JOHNNY-HALLYDAY - dans Biographie de Johnny Hallyday
commenter cet article
9 août 2009 7 09 /08 /août /2009 13:50

 le portail des blogs overblog


johnny hallyday   Discographie :disques dans la base de données.

1960 a 1964


[Pochette de T’aimer follement] T’aimer follement 1960 Vogue ref. V. 45-722
[Pochette de T’aimer follement (Makin’ love)] T’aimer follement (Makin’ love) mars 1960 Vogue ref. EPL. 7.750
[Pochette de Souvenirs, souvenirs - Vol. 2] Souvenirs, souvenirs - Vol. 2 juin 1960 Vogue ref. EPL7755
[Pochette de Le p’tit clown de ton cœur] Le p’tit clown de ton cœur novembre 1960 Vogue ref. EPL 7812
[Pochette de Tu parles trop] Tu parles trop janvier 1961 Vogue ref. EPL 7824
[Pochette de 24.000 baisers] 24.000 baisers mars 1961 Vogue ref. EPL 7834
[Pochette de Viens danser le twist] Viens danser le twist septembre 1961 Philips ref. 432.593BE
 [Pochette de Il faut saisir sa chance - 1ère série] Il faut saisir sa chance - 1ère série septembre 1961 Philips ref. 432592BE
[Pochette de Viens danser le twist - 2ème série] Viens danser le twist - 2ème série septembre 1961 Philips ref. 432593BE
[Pochette de Wap-dou-wap - 3ème série] Wap-dou-wap - 3ème série novembre 1961 Philips ref. 432.724 BE
[Pochette de Les Parisiennes - 4ème série] Les Parisiennes - 4ème série 1962 Philips ref. 432739BE

[Pochette de Retiens la nuit - 4ème série] Retiens la nuit - 4ème série janvier 1962 Philips ref. 432.739 BE
[Pochette de Johnny à New-York] Johnny à New-York mars 1962 Philips ref. 432761BE
[Pochette de Serre la main d’un fou - 6ème série] Serre la main d’un fou - 6ème série mai 1962 Philips ref. 432.780 BE

[Pochette de Madison twist - 7ème série] Madison twist - 7ème série juin 1962 Philips ref. 432.799 BE
[Pochette de L’idole des jeunes] L’idole des jeunes octobre 1962 Philips ref. 432.810
[Pochette de La bagarre] La bagarre décembre 1962 Philips ref. 432.852
[Pochette de Les bras en croix] Les bras en croix avril 1963 Philips ref. 432.908
[Pochette de Pour moi la vie va commencer] Pour moi la vie va commencer octobre 1963 Philips ref. 432.967
[Pochette de Le pénitencier] Le pénitencier 1964 Philips ref. 434.955 BE
[Pochette de Excuse-moi partenaire] Excuse-moi partenaire janvier 1964 Philips ref. 434.830 BE
[Pochette de Dis-lui que j’en rêve] Dis-lui que j’en rêve avril 1964 Philips ref. 434.862 BE
[Pochette de Les mauvais garçons] Les mauvais garçons juin 1964 Philips ref. 434.905
[Pochette de Les rocks les plus terribles vol. 1] Les rocks les plus terribles vol. 1 août 1964 Philips ref. 434.950 BE

Repost 0

Présentation

  • : LE SITE DE JHROUTE66 FAN INCONDITIONNEL DE JOHNNY HALLYDAY
  • LE SITE DE JHROUTE66  FAN INCONDITIONNEL DE JOHNNY HALLYDAY
  • : je suis un grand fan inconditionnel de Johnny Hallyday Site sur Johnny Hallyday pour tous les fans. Retrouvez de nombreuses informations : News, biographie, citations, informations, l'idole et sa passion, filmographie.etc....
  • Contact

Recherche

Pages